« Que pas une de nos actions ne soit pure de la colère » (Aden Arabie, 1931)

Revue ADEN

mercredi, 21 avril 2021 18:34

Devant la guerre Septembre 1938-septembre 1939 n° 17-18 de la revue Aden. Paul Nizan et les années 30   (avril...

vendredi, 23 décembre 2016 10:33

De Cayenne au quai des brumes * n° 16 de la revue Aden. Paul Nizan et les années trente (mai 2018)   Avant-propos de Fabrice...

mardi, 20 décembre 2016 10:33

Février 1934 et les écrivains français * n° 15 de la revue Aden. Paul Nizan et les années trente (novembre 2016)  

         Gilles Vergnon

Le "modèle" suédois
Les gauches françaises et l'impossible social-démocratie

Couv vergnon

Presses Universitaires de Rennes
Coll. "Histoire" (2015)

Gouvernée sans interruption de 1932 à 1976 par la social-démocratie, la Suède a longtemps suscité un vif intérêt sur la scène politique française, particulièrement à gauche, mais pas seulement. Dans les années 1970, de nombreux livres, articles et émissions de télévision, lui sont ainsi consacrés. Tous s’interrogent sur l’existence d’un «modèle» suédois : un modèle d’économie mixte, de compromis social, ou d’alternative au capitalisme selon les auteurs. C’est l’époque où Georges Pompidou, interrogé en juin 1969 par L’Express sur l’existence éventuelle d’un « pays modèle» en matière de rapports sociaux, répond : «Disons la Suède, avec un peu plus de soleil».

Dans cet ouvrage, Gilles Vergnon s’interroge sur l’influence d’un modèle réformiste étranger sur les différents courants des gauches françaises, dans un parcours qui nous conduit des années 1930 jusqu’à nos jours. Dans cette perspective, le livre propose « en creux » une histoire des projets réformistes en France, vus au miroir suédois, celui d’une expérience gouvernementale de gauche unique en Europe par sa pérennité et son apparent succès.

A l’heure où l’on parle beaucoup de « tournant social-démocrate » des socialistes français, le livre s’interroge enfin sur le sens et la possibilité d’un tel transfert.

Gilles Vergnon, agrégé d’histoire, est Maître de conférences habilité en histoire contemporaine à Sciences-Po Lyon. Ses travaux portent sur la Deuxième Guerre mondiale et l’histoire des gauches en Europe. Il a récemment publié L’antifascisme en France. De Mussolini à Le Pen (Presses universitaires de Rennes, 2009) et Résistance dans le Vercors. Histoire et lieux de mémoire (Glénat, 2013). Il est par ailleurs adjoint à la rédaction de la revue ADEN et membre du G.I.E.N.