« Que pas une de nos actions ne soit pure de la colère » (Aden Arabie, 1931)

Revue ADEN

mercredi, 21 avril 2021 18:34

Devant la guerre Septembre 1938-septembre 1939 n° 17-18 de la revue Aden. Paul Nizan et les années 30   (avril...

vendredi, 23 décembre 2016 10:33

De Cayenne au quai des brumes * n° 16 de la revue Aden. Paul Nizan et les années trente (mai 2018)   Avant-propos de Fabrice...

mardi, 20 décembre 2016 10:33

Février 1934 et les écrivains français * n° 15 de la revue Aden. Paul Nizan et les années trente (novembre 2016)  

×

Erreur

Better Preview ne peut pas fonctionner. Le plugin Regular Labs Library n'est pas installé.
Articles Anywhere ne peut pas fonctionner. Le plugin Regular Labs Library n'est pas installé.
Modules Anywhere ne peut pas fonctionner. Le plugin Regular Labs Library n'est pas installé.
Components Anywhere ne peut pas fonctionner. Le plugin Regular Labs Library n'est pas installé.
Dummy Content ne peut pas fonctionner. Le plugin Regular Labs Library n'est pas installé.
Slides ne peut pas fonctionner. Le plug-in Regular Labs Library n'est pas installé.
Onglets ne peut pas fonctionner. Le plugin Regular Labs Library n'est pas installé.
Info-bulles ne peut pas fonctionner. Le plugin Regular Labs Library (bibliothèque de scripts) n'est pas installé.
Modals ne peut pas fonctionner. Le plugin Regular Labs Library n'est pas installé.
Cache Cleaner ne peut pas fonctionner. Le plugin Regular Labs Library n'est pas installé.

Index de l'article

 

A l'occasion du centenaire de la naissance de Paul Nizan en 2005, Pierrick Lafleur – en collaboration avec Anne Mathieu – a conduit une enquête concernant la réception et les résonances, passées et actuelles de son oeuvre.

Cette enquête** a d'abord été menée au sein du G.I.E.N. et des collaborateurs de la revue Aden, puis a été étendue largement. Elle a bien entendu continué au-delà du centenaire Nizan, et les nouveaux textes sont mis en ligne au fur et à mesure.

Dans son appel à contributions, Pierrick Lafleur a demandé de rédiger sous une forme complètement libre (en 3000 signes maximum), un texte sur les deux thèmes suivants :

"Je me souviens..." : dans un premier temps, décrire la première rencontre avec l'oeuvre de Nizan. Par quelle lecture et comment s'est opérée cette découverte, quel " passeur " le cas échéant en fut à l'origine, sur quel thème s'est cristallisé ce premier intérêt ?

" Nizan... Aujourd'hui ! " : dans un deuxième temps, expliquer comment s'actualise aujourd'hui cet intérêt pour Nizan ; comment s'opère le passage du statut de " simple " lecteur à celui d'adhérent au G.I.E.N.

Comme c'était l'expérience personnelle et donc la voix (la voie) singulière qu'on souhaitait recueillir, il a été demandé à chacun des auteurs d'accompagner son texte d'une courte notice biographique et/ou bio-bibliographique.

Voici, par ordre alphabétique, les réponses à cette enquête sur le lectorat nizanien lesquelles, nous l'espérons, seront suivies de nombreuses autres.

Bonne lecture.

[** Nous devons à Nicolas Planchais le titre de celle-ci]