La revue ADEN est en danger ! En savoir plus.

Arrow up
Arrow down

« Que pas une de nos actions ne soit pure de la colère » (Aden Arabie, 1931)

Revue ADEN

ADEN 16
ADEN 16

De Cayenne au quai des brumes
* n° 16 de la revue Aden. Paul Nizan et les années trente (mai 2018)   Avant-propos de Fabrice Szabo Philip [ ... ]

ADEN 15
ADEN 15

Février 1934 et les écrivains français
* n° 15 de la revue Aden. Paul Nizan et les années trente (novembre 2016)  

ADEN 14
ADEN 14

Amour et lutte des classes * n° 14 de la revue Aden. Paul Nizan et les années trente (octobre 2015) *
 

Pierre Bost
La Matière d'un grand art. Ecrits sur le cinéma des années 1930.
Textes réunis, présentés et annotés par François Ouellet
Préface de Bertrand Tavernier

1couv cyan Bost

Éditions La Thébaïde
Coll. « Au Marbre » (2016)

Les quatre-vingts articles de ce recueil, essentiellement parus dans Les Annales politiques et littéraires et dans Vendredi, donnent la vision de Bost du cinéma des années 1930, au moment où ce dernier devient une composante majeure de la culture de masse. Au fond de lui, il souhaite que le septième art devienne un grand art, tout court.

Extraits de la préface de Bertrand Tavernier

« À commencer par le style qui est ici fort, ramassé, clair. Bost aime la langue française et s’en sert admirablement. La construction des phrases, le vocabulaire, cette manière de rendre une pensée évidente et précise, sans acrobatie verbale, procurent une sorte de jubilation et pourraient servir d’exemple – et faire honte – à nombre de folliculaires contemporains. Un style, une pensée, exempts de toute perfidies, de toutes rancœurs. [...] Plusieurs articles sont prémonitoires. Tous ceux qui touchent à la censure, aux films invisibles. Il suffit de remplacer certains termes pour se retrouver en pleine actualité. S’il souligne la très grande qualité de certains films français, il déplore la terrible médiocrité de la production moyenne : “Des œuvres bâclées, faites sans intelligence et sans goût, une extrême vulgarité dans le choix des sujets, une maladresse insultante dans la conduite des acteurs.” [...] Pour Bost, critiquer, c’est explorer, essayer de comprendre, en se trompant parfois, en tâtonnant. Les films sont présumés innocents et il lui arrive de défendre ou de trouver des qualités à une œuvre d’un cinéaste qui jusque-là ne l’a guère impressionné...»

Pierre Bost (1901-1975), écrivain, journaliste, auteur dramatique et scénariste, publie plus de vingt ouvrages dont Porte-Malheur et Le Scandale, prix Interallié 1931. Le critique qui rédigea avant-guerre des centaines d’articles poursuit sa carrière au cinéma et forme un fameux tandem avec Jean Aurenche. Son dernier livre, M. Ladmiral va bientôt mourir, adapté par Bertrand Tavernier devient Un dimanche à la campagne sur le grand écran en 1984 et reçoit de nombreux prix. 

François Ouellet est professeur titulaire de littérature à l’Université du Québec à Chicoutimi, où il détient une Chaire de recherche du Canada sur le roman moderne. Spécialiste d’Emmanuel Bove et du roman de l’entre-deux-guerres, il est membre du Comité de lecture de la revue Aden, et collaborateur régulier à sa rubrique « Comptes rendus de lecture ». Il a publié une quinzaine d’ouvrages. Il est membre du G.I.E.N.